• Bonjour, 

    Voici la réponse du préfet de Moselle à notre courrier du 29 juin au sujet des bidonvilles sur la parcelle Terres Rouges appartenant à Arcelor Mittal sur le ban de la commune d'Audun-le-Tiche.

    Ce qu'il convient de retenir de ce long courrier, c'est que les baraquements seront rasés et que tout élevage d'animaux sera interdit sur cette parcelle qui retournera à sa vocation potagère première.

    Bravo à toutes les personnes qui ont œuvré pour ce succès !

    Bonne journée à tous, 

    Frédéric Pokrandt-Lesniewski,

    Président du Forum.

    Bidonvilles Terres Rouges - Le préfet répond au ForumBidonvilles Terres Rouges - Le préfet répond au Forum


    votre commentaire
  • Bonjour, 

    Le comité de pilotage du collectif contre le projet de carrière-poubelle d'Audun-le-Tiche (qui semble être entré dans sa phase active ce matin) tient à ce que vous partagiez sa lettre ouverte au ministre de la transition écologique et solidaire François De Rugy. La lettre a bien entendu été envoyée au ministère en question, mais la population, elle, doit savoir.

    Ensemble, restons mobilisés pour un projet alternatif, celui d'une centrale photovoltaïque, la seule en mesure de répondre aux défis et aux enjeux de notre temps, et ce conformément à tous les textes en vigueur.

    D'avance, merci pour votre aide et votre soutien à cette initiative.

    Le comité du Forum,

    Association partenaire du collectif et intervenant volontaire auprès des requérants contre le projet du carrier.

    Carrière d'Audun-le-Tiche - Lettre ouverte au ministre De Rugy


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Voici le courrier que nous allons adresser à Monsieur le Préfet de Moselle suite aux cas de maltraitance constatés dans les taudis de Terres Rouges à Audun-le-Tiche.

    En espérant que cela puisse faire avancer les choses dans la bonne voie. 

    Encore bravo aux associations et aux bénévoles de la protection animale qui ont pu sauver de nombreux animaux en détresse sur place.

    Bonne lecture et bon dimanche,

    Frédéric POKRANDT-LESNIEWSKI, président du Forum,

    Pour le compte du Comité et des Membres du Forum

    Maltraitance animale aux Terres Rouges - Notre courrier au préfet

     


    votre commentaire
  • Bonsoir, 

    Vous sommes interpelés par des citoyens indignés par les conditions de vie insalubres des animaux (sur)vivants dans les "bidonvilles" des jardins dits "potagers" aux Terres Rouges à Audun-le-Tiche.

    Nous sommes depuis aujourd'hui en alerte orange canicule et les températures augmenteront encore dans les prochains jours. 

    Ces animaux, principalement des volailles, n'ont que de l'eau croupie, voire pas d'eau du tout et on y trouve de la laine de roche pour nourriture : Comment est-il concevable de traiter ainsi ses animaux ?

    Les conditions dans lesquelles vivent ces bêtes sont inacceptables, les soins sont inexistants, de nombreuses bêtes vont mourir dans d'atroces souffrances faute de soins de leurs propriétaires. 

    Nous en appelons aux pouvoirs publics, et en particulier au maire, pour qu'ils agissent en conséquence. Ne rien faire en l'état, c'est clairement un encouragement à la maltraitance animale.

    Que l'édile ordonne au moins à chaque occupant de parcelle le strict respect des règles élémentaires : DE L'EAU PROPRE TOUS LES JOURS ET EN QUANTITE SUFFISANTE, AINSI QU'UNE NOURRITURE SAINE ET ADAPTEE !!! Sans oublier de rappeler également l'importance de locaux qui doivent être ventilés et ouverts sur l'extérieur pour éviter tout confinement préjudiciable à santé de leurs occupants.

    Les clichés parlent d'eux-mêmes. Nous aurions honte de maintenir ces pauvres bêtes dans de telles conditions...

    Maltraitance animale

    Maltraitance animaleMaltraitance animaleMaltraitance animaleMaltraitance animaleMaltraitance animale


    votre commentaire
  • Tous au conseil lundi !

    Complément des élus d'opposition d'Audun-le-Tiche : 

    Nous revenons sur la problématique du déploiement du Très Haut Débit car l’enjeu est de taille.

     

    Si nous devions passer à côté de cette opportunité, nous serions dans l’impossibilité de modifier le calendrier. Le déploiement aurait lieu au mieux en 2022, pour un coût nettement supérieur : 1200 euros la prise au lieu de 400 (selon les estimations basses). Cette somme astronomique serait bien au-dessus des moyens de la CCPHVA et hors de portée de notre budget communal.

     

    Toutefois, nous avons eu des échos selon lesquels le Maire voudrait déployer la fibre avec Portes de France en 2022 pour un montant de 700 euros par prise. Cet argument ne tient pas à plusieurs titres. Faut-il commencer par rappeler que le Préfet de Moselle n’a pas donné suite à la demande de retrait de notre commune de la CCPHVA car celui-ci entraînerait une discontinuité territoriale, et que pour l’heure, il n’est pas question d’un rattachement à la communauté d’agglomération Portes de France-Thionville (PDF). Envisageons malgré tout que ce rattachement s’opère (et notons au passage que notre commune devrait à ce titre céder la compétence « Eau et assainissement » déjà exercée par PDF, alors pourquoi ne veut-elle pas la céder à la CCPHVA ???), il faudrait déjà que notre commune soit classée en zone AMII comme Thionville où le déploiement par Orange est loin d’être terminé. D’autre part, il faudrait que Moselle Fibre redélègue la compétence. La fusion ne se pouvant se faire qu’en 2022 au mieux si le Préfet y oblige, ce qui est loin d’être fait, on serait en 2025. Comment est-il possible d’envisager un tel scénario ? Maintenant, Thionville étant en zone AMII, Portes de France n’a pas la compétence Très Haut Débit et c’est Orange qui déploie sur l’ensemble des 13 communes de l’intercommunalité.

     

    Explication : Une zone AMII est une partie du territoire dans laquelle un ou plusieurs opérateurs privés ont manifesté leur intérêt pour déployer un réseau en fibre optique FTTH. En conséquence, les collectivités n’ont pas à subventionner le déploiement dans le très haut débit. En zone AMII, le financement est fait par Orange à 100%.

     

    Par conséquent, dans une zone AMII (définie en collaboration entre l’Etat et les opérateurs en 2010-2011) fusionnée avec une zone qui a délégué sa compétence à la Région, chacun se débrouille dans son coin. Et Audun ne sera jamais en zone AMII !

     

    ON VEUT DONC NOUS FAIRE PRENDRE DES VESSIES POUR DES LANTERNES !!!!

     

    Conclusion : nous ne sommes pas prêts de voir le Très Haut Débit sur notre commune.

     

    VENEZ NOMBREUX AU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUIN 2019 à 19H00. Ne laissons pas l’équipe en place hypothéquer notre avenir !

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires