• Bonjour, 

    Le gouvernement recule encore sur la Transition, alors que l'urgence est de mettre le paquet sur les énergies renouvelables (cf. article en bas de texte).

    Au Forum, ce thème est fondamental : imaginez votre quotidien avec vos factures d'électricité réduite d'un tiers, d'une moitié sur l'année. 

    Moins de charges, plus de marge de manoeuvre : vous reprenez le contrôle !

    Individuellement, vous pouvez bien entendu isoler, changer votre chaudière, et même demander l'appui de la communauté de communes pour ces travaux.

    Votre consommation baissera, mais vous serez toujours tributaire des fournisseurs d'énergie et de leur politique tarifaire.

    Le prix augmente ? Vous n'aurez pas d'autre choix que de payer.

    Le gouvernement décide d'appliquer une nouvelle taxe ou d'augmenter celles existantes via les factures d'énergie ? Vous devrez payer là aussi. 

    Et si vous décidiez de produire votre propre énergie ? 

    Impossible ? Non, compliqué, mais pas impossible.

    Quelques personnes à Audun ont fait installer des panneaux photovoltaïques par exemple.

    Ils se sont renseignés, ont entamé les démarches, et ils ont fini par se lancer. Mais ont-ils tous été judicieusement conseillés.

    Certains oui, mais lorsqu'on constate que sur une maison par exemple, ces panneaux ont été installés au Nord, on peut en douter...

    Ce qui est certain, c'est que l'union fait la force. Ensemble, il est possible de limiter les risques et de maximiser les gains.

    La Maison de la Transition d'Esch-sur-Alzette au Luxembourg a déjà mis en place plusieurs projets collectifs en ce sens.

    Dans le Sud Luxembourg, des centaines de citoyens se sont ainsi équipés de panneaux sur leur toit et produisent une partie de l'énergie qu'ils consomment.

    Moins d'énergie nucléaire consommée + amélioration de la performance énergétique du logement > moins d'empreinte sur l'environnement et un pouvoir d'achat plus grand.

    Comment parvenir aux mêmes effets à Audun ? 

    C'est très simple : reproduisons le même schéma, c'est-à-dire :

    - s'associer entre citoyens pour réduire les coûts d'achat ;

    - sélectionner les bons matériels ;

    - solliciter les subventions disponibles ;

    - faire travailler une entreprise et des artisans sérieux et compétents ;

    - faciliter toutes les démarches administratives ;

    - mesurer les gains ; 

    - suivre la performance du projet, l'améliorer et le développer.

    Si vous êtes intéressés par ce type d'initiatives, n'hésitez pas à nous faire parvenir un petit message, même si nous ne sommes qu'une dizaine au départ, nous ferons le nécessaire pour le concrétiser.

    Le Comité.

    La reculade gouvernementale dans la presse : 

    http://mobile.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/le-gouvernement-abandonne-l-objectif-de-reduire-d-ici-2025-la-part-du-nucleaire-dans-la-production-d-electricite-a-50-annonce-nicolas-hulot_2456302.html#xtref=acc_dir

     


    votre commentaire
  • Bonjour, 

    Pour celles et ceux qui voudraient jardiner en permaculture, il y a une formation à Luxembourg : 

     

    Formation: techniques de jardinage en permaculture

    SAMEDI 11 NOVEMBRE
    au CITIM 55 Avenue de la Liberté 1931 Luxembourg

    La formation débutera à 14h,
    il y aura un repas partagé pour lequel chacun apportera un plat à partir de 12h

    Cette formation traitera surtout du jardinage, vous apprendrez par des méthodes simples et économes

    • à créer votre sol et l'entretenir,
    • à semer, planter et récolter
    • tout sur le compost et les apports
    • comment économiser de l’eau et comment arroser

    • et surtout comment réduire votre travail

    L'entrée est gratuite.
    Pour vous inscrire, envoyez un mail à
    annemariedidier@hotmail.com 


    votre commentaire
  • Bonjour, 

    Encore une fois, les Audunois ont été formidables.

    Merci infiniment pour vos dons, merci à la MJC pour l'accueil, merci aux quelques élus présents et merci à Naïma.

    Nous attendons la date du démantèlement du camp et nous aviserons pour une nouvelle collecte dans deux semaines.

    Merci encore pour votre générosité !

    Bon dimanche,

    Le comité.

     Collecte pour les réfugiés de Blida - MERCI !Collecte pour les réfugiés de Blida - MERCI !


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Comme couper l'électricité ne suffisait pas, celui qui occupe la fonction de maire à Hayange vient de lancer une procédure d'expulsion contre l'association caritative.

    Nous avions déjà dénoncé ses agissements l'an passé, tout comme notre commune, mais l'homme reste sourd.

    Comprendra-t-il un jour la bêtise de sa décision et tout le mal qu'elle induit ? 

    Le Secours populaire de Hayange vient en aide à près de 1000 personnes dans le besoin. Quel intérêt de leur ajouter encore plus de souffrance ?

    Nous sommes plus que jamais du côté de celles et ceux qui oeuvrent sans relâche dans le froid, au point de mettre leur propre santé en jeu.

    Cette situation ubuesque et intolérable doit prendre fin et le plus tôt sera le mieux.

    Puisqu'il ne reste plus que la justice, nous espérons que cette dernière condamnera la commune de Hayange à leur rétablir l'électricité.

    Le Comité.

    Secours Populaire de Hayange - Le maire s'acharne.


    votre commentaire
  • Bonjour à vous tous, 

    Notre communauté de communes poursuit l'élaboration de son plan d'urbanisme intercommunal et organise deux réunions publiques lundi 6 et mercredi 8 novembre concernant le zonage et le règlement du futur plan. Nous vous invitons à y assister. Nous y serons présents et nous aurons des choses à dire, car : DANGER !

    Qu'est-ce qu'un zonage et un règlement dans un plan d'urbanisme ?

    C'est le découpage du territoire en différentes zones (le zonage) soumises à des règles strictes et précises en matière d'aménagement (le règlement).

    Pour notre commune, les propositions sont globalement cohérentes, ce dont nous nous félicitons, SAUF dans deux secteurs : le RANCY et le KATZENBERG.

    Pour le Rancy :

    - Nous retrouvons avec consternation le projet d'aménagement à la construction au Tas de sable, alors que la CCPHVA propose dans le même temps d'en maintenir le caractère naturel, donc l'impossibilité d'y bâtir, ce qui est la position logique et conforme aux textes officiels. 

    - Par ailleurs, une autre zone d'aménagement est proposée (avec hésitation) entre le cimetière et la rue des Poètes. La CCPHVA a bien raison d'hésiter, car il y a là des jardins et des vergers. La logique voudrait que là aussi, la CCPHVA respecte les textes officiels et maintienne le caractère naturel du site au lieu de le livrer à la promotion immobilière. 

    En effet, ces deux zones ne constituent nullement des dents creuses puisqu'elles sont toutes deux ouvertes sur le Bois de Butte. Or, la commune ne peut urbaniser que dans des zones ENTIEREMENT entourées d'habitations. C'est la définition d'une dent creuse et elle a d'ailleurs été rappelée lors de la dernière réunion publique. Nous saurions donc gré au porteur du projet de garder en tête ces définitions, ainsi que le contenu des Codes de l'urbanisme et de l'environnement pour ces deux zones.

    Pour le Katzenberg : le projet de zonage prévoit ni plus ni moins l'éclatement de l'espace boisé du Katzenberg par le déclassement de trois zones, dont une en contact avec la réserve naturelle d'Ellergronn au Luxembourg. C'est trois zones appartiennent à la commune de Russange. Or, que Russange le veuille ou non, le Katzenberg présente un intérêt écologique élevé. Il jouxte une zone Natura 2000 avec lequel il interagit au travers de multiples corridors. Nous allons l'écrire en termes courtois : déclasser des boisements dans ce secteur est une aberration sans nom. D'autant plus aberrant, que la sapinière du Bois de Butte voit son classement maintenu dans le nouveau zonage.

    Le Forum s'inscrit dans la continuité de ses actions et de ses combats pour l'intérêt général des Audunois. 

    Nous avions déjà dénoncé le déclassement du Calvaire en cours d'inscription aux Monuments historiques et le bétonnage programmé du Tas de sable. Nous avions eu gain de cause avec l'abandon du projet de révision du plan local d'urbanisme entérinée par notre ville. En toute cohérence avec nos positions, nous ne pouvons accepter ce contre quoi nous nous sommes battus. 

    Par conséquent, nous voulons : 

    - L'annulation de l'opération d'aménagement programmée au Tas de sable et son retrait immédiat de la procédure du PLUi-H ;

    - La conversion de la zone du Breiterweg en Nj ; et

    - Le maintien du classement sur TOUS les boisements du Katzenberg, et par compensation le déclassement de la sapinière du Bois de Butte et des zones en lisière du Mandelot et de la rue Saint Michel.

    Nous n'hésiterons pas un seul instant à mobiliser la population sur ces questions le cas échéant.

    Pour la compréhension de tous, vous trouverez ci-après les cartes avec les zones concernées.

    Avec vous et pour vous, nous ne lâcherons rien !

    Bonne journée,

    Le comité.

    PLUi-H - Attention, dangers en perspective sur le Rancy et le Katzenberg !!!PLUi-H - Attention, dangers en perspective sur le Rancy et le Katzenberg !!!PLUi-H - Attention, dangers en perspective sur le Rancy et le Katzenberg !!!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique