• Bonsoir, 

    Le futur zonage pour Audun-le-Tiche sera rendu public le 27 novembre.

    Pour éviter qu'il ne soit pas conforme avec notre intérêt général, nous avons déposé aujourd'hui ce courrier qui contient nos demandes au siège de la CCPHVA.

    Si elles ne sont pas prises en compte, nous demanderons une réunion publique et nous rencontrons le commissaire enquêteur durant l'enquête publique.

    Bonne soirée,

    Le comité.


    votre commentaire
  • Une information particulièrement inquiétante vient d'être publiée : les normes de potabilité sont dépassées sur notre territoire !

    À l'heure où les zones de captage de l'eau potable sur le plateau ne sont toujours officialisées, l'enquête publique n'ayant pas encore eu lieu, il convient de s'interroger sur les mesures qui permettront le retour rapide aux normes.

    C'est une question de santé publique qui nous concerne tous !

    La carte parle d'elle-même :

    Eau potable : nous ne sommes plus dans la norme !

    Voici l'article pour en savoir plus : 

    http://mobile.lemonde.fr/pollution/article/2017/10/17/la-qualite-de-l-eau-se-degrade-encore-en-france_5201907_1652666.html

     


    votre commentaire
  • Bonjour, 

    Nous avons alerté notre communauté de communes sur les lacunes en matière d'information sur les projets d'aménagement sur notre territoire.

    Avant de vous exposer le contenu de ce courrier, un petit point sur les enquêtes publiques traitées par notre association depuis sa création en 2014 :

    - Renaturation des berges de l'Alzette et de ses affluents : projet autorisé par le préfet au terme de la procédure (2015) ;

    - Exploitation d'une carrière de matériaux calcaires et projet d'y enfouir des déchets : REJET de la demande d'autorisation par le préfet (2015) ;

    - Révision du plan d'urbanisme de la commune d'Audun-le-Tiche : ARRET de la procédure par la communauté de communes du Pays-Haut Val d'Alzette (2016) ;

    - Modification du Plan de prévention des risques miniers de la commune d'Audun-le-Tiche : projet autorisé par le préfet au terme de la procédure (2016) ;

    - Ecoparc de Micheville (rue du Laboratoire à Audun-le-Tiche) et modification du PLU d'Audun : projet autorisé par le préfet au terme de la procédure (2016) ;

    - Parc éolien d'Ottange (8 éoliennes) : projet autorisé par le préfet au terme de la procédure (2017) ;

    - Parc éolien de Boulange (2 éoliennes) : enquête clôturée, attente de la décision du préfet ;

    - Aménagement de deux zones supplémentaires sur le site de Micheville : enquête clôturée, attente du rapport de la commissaire enquêtrice ;

    - Exploitation du laitier sur le site de Micheville : enquête en cours depuis le 9 octobre 2017 ;

    - Plan local d'urbanisme intercommunal incluant un volet habitat (PLUi-H) : procédure préalable à l'enquête publique en cours.

    Nous sommes intervenus au gré de nos capacités de recherche et de l'information communiquée par les collectivités. Nous pensons toutefois que l'information peut être largement améliorée de manière à permettre le renforcement de la concertation sur ces projets qui ont un impact significatif sur le quotidien des citoyens. Nous avons consigné nos attentes au président de la CCPHVA :

     Le Comité.

     


    votre commentaire
  • Bonjour,

    L'enquête publique portant sur l'aménagement de deux zones supplémentaires sur le site de Micheville a expiré.

    Après l'Ecoparc en chantier et la nouvelle rue du laboratoire fraichement inaugurée, ces deux zones préfigurent l'extension urbaine sur le site (900 logements sur Villerupt et 700 sur les bans d'Audun et de Russange, avec une zone économique sur Audun principalement).

    Après avoir consulté le dossier pour la partie audunoise, nous avons tenu à poser plusieurs questions à Mme ROSER, commissaire-enquêtrice désignée pour cette enquête.

    Frédéric POKRANDT, vice-président, s'est entretenu avec elle le 6 octobre pour s'assurer que nos questions aient bien été enregistrées et pour préciser la position du Forum sur ce dossier.

    Vous trouverez ci-dessous nos interrogations.

    Bonne journée,

    Le Comité.

     


    votre commentaire