• Bonjour, 

    Vous avez été très nombreux à exprimer votre désapprobation au projet de carrière de granulats calcaires lors de notre réunion publique de jeudi dernier.

    Une Audunoise, résidente depuis peu dans la commune, nous a fait part de son intention d'écrire à notre édile pour lui demander de renoncer à son projet.

    Cela nous a donné une idée : inonder le secrétariat de la mairie d'Audun-le-Tiche avec un courrier dans lequel vous exprimez clairement votre opposition à ce projet.

    Conscient que certains ne sont peut-être pas à l'aise avec ce genre démarche, nous vous proposons ce corps de texte que vous pourrez compléter à votre guise : 

    Monsieur le Maire, 

    Vous défendez un projet de carrière de granulats calcaires et d'enfouissement de déchets sur le ban de notre commune le long de la RD16. Vous avez vous-même reconnu dans un reportage diffusé vendredi 12 janvier sur France3 que ce projet allait « rapporter UN PEU d’argent à la commune ». En tant qu’habitant(e) d’Audun-le-Tiche, je suis particulièrement alerté(e) et concerné(e) par les nuisances générées par ce projet et leurs conséquences sur mon cadre de vie s’il devait voir le jour :

    - sursaturation de la RD16 sur laquelle circulent quotidiennement près de 20.000 véhicules  ;

    - fermeture temporaire de cette même RD16 jusqu’à trois fois par semaine le temps des tirs ;

    - augmentation du trafic de camions pouvant peser jusqu’à 44 tonnes en plein centre-ville, de surcroît, devant l’école primaire Marie Curie ;

    - augmentation de la pollution sonore, chimique et vibratoire ; pour ne citer que les principales.

    Que pèseront vos maigres gains face à la détérioration des infrastructures, notamment routière et aquifère ? Et qu’en sera-t-il de la valeur de nos biens ? Avez-vous songé ne serait-ce qu’un seul instant à nous, vos concitoyens, et à leur investissement de toute une vie de labeur ? Manifestement, non ou pas assez.

    Aussi, je vous écris pour vous exprimer ma totale désapprobation, et puisque que vous n’avez même pas pris la peine de nous consulter sur ce sujet, je vous demande d’annuler dans les meilleurs délais toutes les dispositions que vous avez prises en faveur de ce projet.

     

    Bien à vous,

     


    votre commentaire
  • Nous entrons en période hivernale, ce qui a pour conséquence une plus grande consommation énergétique et une facture bien plus lourde qu'en belle saison.

    Sommes-nous pour autant condamnés à subir cette situation ?

    Que ce soit pour notre consommation électrique, notre chauffage, ou même l'eau, il est possible de réduire sensiblement les coûts qu'elle induit, et ce, toute l'année.

    Nous avons regroupé ici une trentaine de conseils qui vous permettront de reprendre le contrôle sur votre consommation et votre budget :

    Conseils pour réduire ses factures d'électricité

    Conseils pour réduire ses factures de chauffage

    Conseils pour réduire ses factures d'eau

    Comment limiter ses consommations et réduire ses factures d'énergie et d'eau ?


    votre commentaire
  • Bonsoir, 

    Le futur zonage pour Audun-le-Tiche sera rendu public le 27 novembre.

    Pour éviter qu'il ne soit pas conforme avec notre intérêt général, nous avons déposé aujourd'hui ce courrier qui contient nos demandes au siège de la CCPHVA.

    Si elles ne sont pas prises en compte, nous demanderons une réunion publique et nous rencontrons le commissaire enquêteur durant l'enquête publique.

    Bonne soirée,

    Le comité.


    votre commentaire
  • Une information particulièrement inquiétante vient d'être publiée : les normes de potabilité sont dépassées sur notre territoire !

    À l'heure où les zones de captage de l'eau potable sur le plateau ne sont toujours officialisées, l'enquête publique n'ayant pas encore eu lieu, il convient de s'interroger sur les mesures qui permettront le retour rapide aux normes.

    C'est une question de santé publique qui nous concerne tous !

    La carte parle d'elle-même :

    Eau potable : nous ne sommes plus dans la norme !

    Voici l'article pour en savoir plus : 

    http://mobile.lemonde.fr/pollution/article/2017/10/17/la-qualite-de-l-eau-se-degrade-encore-en-france_5201907_1652666.html

     


    votre commentaire
  • Bonjour, 

    Nous avons alerté notre communauté de communes sur les lacunes en matière d'information sur les projets d'aménagement sur notre territoire.

    Avant de vous exposer le contenu de ce courrier, un petit point sur les enquêtes publiques traitées par notre association depuis sa création en 2014 :

    - Renaturation des berges de l'Alzette et de ses affluents : projet autorisé par le préfet au terme de la procédure (2015) ;

    - Exploitation d'une carrière de matériaux calcaires et projet d'y enfouir des déchets : REJET de la demande d'autorisation par le préfet (2015) ;

    - Révision du plan d'urbanisme de la commune d'Audun-le-Tiche : ARRET de la procédure par la communauté de communes du Pays-Haut Val d'Alzette (2016) ;

    - Modification du Plan de prévention des risques miniers de la commune d'Audun-le-Tiche : projet autorisé par le préfet au terme de la procédure (2016) ;

    - Ecoparc de Micheville (rue du Laboratoire à Audun-le-Tiche) et modification du PLU d'Audun : projet autorisé par le préfet au terme de la procédure (2016) ;

    - Parc éolien d'Ottange (8 éoliennes) : projet autorisé par le préfet au terme de la procédure (2017) ;

    - Parc éolien de Boulange (2 éoliennes) : enquête clôturée, attente de la décision du préfet ;

    - Aménagement de deux zones supplémentaires sur le site de Micheville : enquête clôturée, attente du rapport de la commissaire enquêtrice ;

    - Exploitation du laitier sur le site de Micheville : enquête en cours depuis le 9 octobre 2017 ;

    - Plan local d'urbanisme intercommunal incluant un volet habitat (PLUi-H) : procédure préalable à l'enquête publique en cours.

    Nous sommes intervenus au gré de nos capacités de recherche et de l'information communiquée par les collectivités. Nous pensons toutefois que l'information peut être largement améliorée de manière à permettre le renforcement de la concertation sur ces projets qui ont un impact significatif sur le quotidien des citoyens. Nous avons consigné nos attentes au président de la CCPHVA :

     Le Comité.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique